You are currently viewing Contacter un expert en gestion locative à Marseille

Pourquoi contacter un expert en gestion locative à Marseille ?

À Marseille, tout investissement dans le marché de l’immobilier, incluant la mise en location, s’avère intéressant. Pour tirer un maximum de profit de votre patrimoine immobilier de manière pratique et facile, confiez sa gestion locative à un expert. Mais quels sont alors les intérêts de recourir aux services d’un expert en gestion locative, notamment dans la ville de Marseille ?

Économiser du temps

La gestion d’un patrimoine immobilier demande beaucoup de temps et d’énergie de par le fait qu’elle implique plusieurs tâches : préparer le bail et les documents annexes, assurer les visites, réaliser les états des lieux, résoudre les différents problèmes rencontrés par les locataires (comme le dysfonctionnement de la chaudière en plein hiver), entre autres.

Souvent, ces tâches s’alourdissent lorsque vous vous trouvez dans une grande ville comme Marseille, car les demandes sont assez élevées (du fait que le nombre d’habitants augmente chaque année), ce qui réclame une réactivité de votre part. Cette réactivité concerne notamment la négociation des prix (de location ou de vente) ainsi que la prise de décision.

En confiant la gestion locative à un expert, vous vous déchargez de ces différentes tâches et gagnez en disponibilité pour vos occupations professionnelles et professionnelles, ce qui vous garantit aussi moins de stress et plus de tranquillité d’esprit.

Profiter d’une prise en charge complète

L’expert de gestion locative prend en charge diverses prestations mentionnées dans le mandat de gestion (contrat liant le propriétaire et l’expert). Il est sollicité pour intervenir à plusieurs niveaux à votre place, tout en agissant dans votre intérêt. Par exemple, il prend en main les aspects administratifs tels que les renouvellements des baux.

Il s’occupe également des aspects commerciaux relatifs à la recherche de locataires : la création et la diffusion de l’annonce ainsi que la sélection d’un locataire solvable. Il doit aussi résoudre les problèmes relevant des aspects techniques : délégation des travaux d’entretien et des réparations urgentes à des professionnels expérimentés.

Par ailleurs, il se charge des aspects financiers comme la perception des loyers et le règlement des charges émis par le syndic de copropriété. À côté, il doit vous proposer ses aides ou réaliser lui-même les nombreuses déclarations fiscales. De plus, il est amené à gérer les aspects juridiques, comme la gestion des loyers impayés et le suivi des contentieux.

Disposer d’une expertise locale

L’expert en gestion locative dispose d’une connaissance pointue du marché immobilier local et des spécificités de chaque quartier de la ville de Marseille. À titre d’illustration, le 8e arrondissement, qui est un quartier prisé, affiche des prix élevés, contrairement au 14e arrondissement qui enregistre des prix attractifs.

Il vous apporte de précieux conseils pour rentabiliser votre investissement locatif. En effet, il est le mieux placé pour déterminer une estimation de la valeur de votre immeuble ou du montant de votre loyer, et cela, de la façon la plus précise et la plus réaliste possible.

Par ailleurs, vous pouvez vous assurer que votre immeuble soit entretenu conformément aux dernières normes en vigueur, ce qui met en valeur votre bien. En effet, l’expert s’informe toujours de l’évolution des lois concernant le secteur. De plus, il œuvre pour réduire les risques de vacance locative.

Bénéficier d’une garantie des loyers impayés

La gestion locative présente des risques pouvant vous porter préjudice, en tant que propriétaire. Par exemple, votre locataire peut subir un accident et se trouver dans l’impossibilité d’honorer des loyers qui s’échelonnent sur plusieurs mois. L’expert en gestion locative vous aide donc à vous prémunir contre ces risques en vous conseillant de souscrire une assurance garantie des loyers impayés ou GLI.

Cette assurance couvre 4 situations : les loyers impayés jusqu’à un plafond de 70 000 euros (incluant les charges, les taxes et les indemnités d’occupation), le départ prématuré du locataire, les détériorations et les dégradations du fait du locataire à hauteur de 7 700 euros et les frais de procédure contentieuse occasionnés par la situation (comme les frais de recouvrement, les frais de justice et d’huissier entre autres).

Laisser un commentaire