You are currently viewing Les démarches pour lancer sa start-up à Montpellier

Créer sa start-up à Montpellier : quelles démarches suivre ?

Depuis que la métropole de Montpellier a été labellisée « French Tech », les start-up ont privilégié le lieu. Effectivement, tous les ans, plus d’une centaine de gens veulent créer leur propre entreprise dans la région. Cette création de start-up passe par plusieurs étapes. Voici les démarches à suivre si vous voulez vous projeter à Montpellier.

Trouver une idée claire et pertinente

Pour créer une start-up, la première étape est de trouver une idée. Et pas n’importe laquelle. Une idée unique, nouvelle, bien claire et très pertinente. A cet effet, vous pouvez effectuer une étude de marché et une étude comparative. Cela s’appelle un « benchmark ». Assurez-vous également que votre projet de création de start-up correspond à vos qualifications et à vos compétences. Si c’est le cas, vous pouvez continuer par la détermination de vos cibles. Pour assurer le développement de votre business, il est conseillé de ne pas trop limiter votre champ d’action. Et bien entendu, assurez-vous que votre idée soit rentable.

Faire une étude de faisabilité

Une fois que vous avez déterminé le concept de votre start-up, il est temps que vous montiez votre projet et que vous le formalisiez. Cette étape vous permettra d’étudier la faisabilité de votre start-up et de son potentiel de développement. Donc, pour cette phase, vous serez mené à établir plusieurs éléments, particulièrement :

  • Votre business plan avec la présentation claire de votre projet et des aspects financiers
  • L’executive summary qui résume les grandes lignes de votre business plan
  • Votre discours ou « pitch » pour présenter et valoriser rapidement votre projet

Tous ces éléments aideront les investisseurs à évaluer la faisabilité et la rentabilité, ainsi que de la pertinence de votre start-up.

Rechercher des financements

La troisième étape consiste à trouver des financements. Les éléments cités précédemment serviront à compléter votre dossier pour convaincre les banques et les investisseurs en vue de réaliser votre projet. Pour trouver du financement, vous pouvez choisir entre plusieurs options :

  • Le financement participatif ou crowdfunding. Vous soumettez votre projet sur un site Internet dédié afin de récolter de l’argent pour le réaliser.
  • L’emprunt bancaire
  • La levée de fonds qui consiste à faire entrer des investisseurs (généralement des anciens chefs d’entreprise ou cadres de haut niveau) dans le capital social de votre start-up.
  • Les appels à projet proposés par des organismes et des agences.
  • Les aides à l’innovation proposées par BPI France, lié à l’initiative French Tech.

L’autofinancement et les aides extérieures

Sachez que le financement du projet peut être assuré par les apports des associés. Ensemble, vous pourrez compléter la somme nécessaire à la création de votre start-up. D’un autre côté, vous pouvez aussi solliciter les organismes financiers. Vous pouvez par exemple choisir un incubateur comme BIC (Business Innovation Center) de Montpellier. C’est le pionner des incubateurs en France. Avec ses trente années d’expérience, il peut vous proposer toute une gamme de services. Cela peut par exemple s’agir d’un programme d’accompagnement. II vous aidera à dans la mise en relation avec les investisseurs, dans la préparation de levée de fonds, dans le développement commercial, etc.

Lancer la start-up

Après que vous ayez trouvé un financement, vous pouvez enfin démarrer votre start-up. Cette étape finale rassemble toutes les démarches liées au lancement de votre société. Vous commencerez par choisir le statut juridique. Les formalités à remplir dépendent notamment de la forme que vous aurez choisie. Mais en général, vous devez :

  • Rédiger le statut de votre start-up ;
  • Déposer et enregistrer le statut ;
  • Déclarer les activités de votre entreprise ;
  • Publier dans un journal d’annonces légales la constitution de votre start-up.

Finalement, vous aurez l’immatriculation de votre start-up.

Laisser un commentaire